la cuisine safiote

Publié le par Touriya

nature-morte.jpgLa  cuisine de la ville de Asfi est l'une des plus riches et des plus rafinées du Maroc.  Riche d'un croisement de cultures  juive, arabe, berbère,  cette cuisine  possède une  infinité  de variations  gastronomiques  qui  s'adaptent non seulement aux denrées locales  mais aussi  à toutes les bourses. L'un des conseils réitérés  dans l'éducation donnée par une safiote  à sa fille est d'apprendre  à faire  le  "plus avec le moins"  bel-qlil eddir kthir "... 
Je livre ici quelques recettes familiales, transmises de mère en fille, c'est l'occasion pour moi d'avoir une pensée émue pour ma grand-mère qui était une grande cuisinière. Ma mère, elle, cuisine assez correctement en général, mais elle réserve son grand art pour les jours de fêtes où les occasions spéciales, en particulier quand elle reçoit ses gendres;-)... Elle leur sort le grand jeu et présente ses petits plats de derrière... le canoun. Autrement, au quotidien, c'est l'infâme coccotte minute qui sévit!
Ma grand-mère, quant à elle, savait mettre de la magie dans tous ses mets, de la plus simple salade de tomates marqat hzîna, dite littéralement "la sauce de la malheureuse" (il doit y avoir une histoire intéressante derrière, à retrouver ou à inventer) jusqu'aux plats les plus élaborés et qui lui prenaient des heures de préparation: pastllas, couscous aux sept légumes, carré d'agneau rôti aux épices et au smen, etc... Elle ne manifestait jamais d'ennui ou de fatigue quand elle cuisinait, pourtant elle n'avait pas un caractère facile...
A ces deux femmes et à toutes les safiotes, je voudrais dédier ce petit coin de mémoire culinaire. J'aimerais aussi que d'autres internautes issus de ma ville natale puissent participer à l'élaboration de cet espace afin que cette cuisine du terroir ne se perde jamais

Publié dans ses mets et ses mots

Commenter cet article

Regba Amine 16/07/2007 18:42

Salut Touriya, ton blog est interessant. Bonne Continuation