E.A.El Maleh, à propos de Leftah

Publié le par Touriya

Charité bien ordonnée commence par soi-même , c'est pourquoi j'attire l'attention des chers internautes sur la parution d'un ouvrage collectif auquel j'ai eu le plaisir de collaborer et qui est coordonné par mon ami Abdellah Baida (professeur au Centre de préparation à l'agrégation à Rabat).
Le livre en question est un hommage rendu à Mohammed Leftah qui nous a quittés trop tôt pour assister à la visibilité prometteuse de son oeuvre. Mais, comme le précise A. Baïda dans la présentation de ce livre, cet hommage ne fait pas partie de ces reconnaissances posthumes et cadavrophages! (le néologisme est d'E.A. El Maleh). Ce livre était programmé déjà du vivant de M. Leftah et de nombreux entretiens entre lui et A. Baida avaient préparé cette publication.
Quand A. Baida m'avait demandé de collaborer à cet ouvrage, j'avoue, à ma grande honte, que je n'avais encore rien lu de l'auteur. Un bref échange de mails entre M. Leftah et moi-même créa entre nous un lien de curiosité intellectuelle. Je suis devenue depusi une lectrice assidue de ses livres et lui fréquenta et apprécia, semble-t-il, ce modeste blog! .
Travailler sur l'oeuvre de Mohammed Leftah fut un réel plaisir, une langue élégante et précise, un imaginaire complexe nourri d'une culture plurielle et une érudition qui ne verse jamais dans l'étalage.
L'autre plaisir que promet une telle lecture est de trouver  entre les pages de ce livre, en plus d'une nouvelle inédite de l'auteur, un article  que nous devons à la précieuse contribution d'Edmond Amrane El Maleh qui a été le professeur de M. Leftah.


Comme le livre est publié au Maroc et qu'il ne sera probalement pas diffusé ailleurs, pour l'acquérir il suffit de prendre contact avec l'éditeur par voie postale ou par courriel:

TARIK EDITIONS                                               

321, Route d’El Jadida -

Casablanca  MAROC

Téléphone : (212) 022.25.23.57

Télécopie : (212) 022.23.25.50


E-mail : tarik.edition@wanadoo.net.ma

Publié dans Partages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article