absinthe, ab-sens, absente...

Publié le par Touriya

L'art a ceci de particulier qu'il nous rend attentifs à la beauté contenue en toute chose.
Comment ne pas être fasciné par ce regard perdu lui-même en une contemplation mélancolique? quelque chose comme regarder sa propre mort en face...
La mort  miroir vert plus doux que l'amère mort... absint.jpg                            photo d'une artiste dont j'ai perdu le nom
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article